L’accompagnement

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux  »  Marcel Proust

Et les séances de coaching, comment ça marche ?

Bien souvent, vous avez déjà réfléchi à votre problème sans pour autant trouver de solutions pour sortir de « l’impasse » dans laquelle vous vous trouvez. Le coach de vie va vous aider à ne pas vous focaliser sur le problème mais davantage sur la façon dont il est présenté.

J’ai reçu de solides bases spécifiques pour ce métier de coach de vie à Ecol’COACH(1) me permettant  d’accompagner avec efficacité et humanisme, le changement -vers un bien-être- de toute personne qui en a le désir.

J’aide à vous préparer à une situation nouvelle, à vous exprimer plus en accord avec vous-même et à vous rapprocher de ce qui fait sens dans votre vie.

Mon travail est d’abord centré sur vos objectifs et sur la définition d’un cadre à donner aux séances afin de rechercher :

-       des résultats concrets et mesurables dans votre vie personnelle et/ou professionnelle,

-       une amélioration de vos connaissances et de vos performances,

-       d’engranger de l’expérience pour être mieux outillé dans l’avenir.

« La position juste  est de non-pouvoir, de non-vouloir et de non-savoir (…). Moins on a de pouvoir, plus on laisse de possibilités aux autres de vivre, de s’exprimer, de se développer(2)
silhouette 1-300 détourée(1)

 

Pour ce faire, je vous propose une mission qui s’inscrit dans le présent et qui tend vers un changement dans l’avenir, une ouverture du chemin des possibles.

Un contrat définit clairement l’objectif et la durée de l’accompagnement (et fréquence/durée des séances). Je suis attaché au cadre de la pratique de coaching de vie (limites, frontières…) et respecte un code de déontologie (code et contrat à consulter ICI).

De mon côté, je poursuis ma formation tout au long de ma carrière, supervisé par un praticien expérimenté.

 

 

Plus concrètement… ?

fille bulle

Le premier entretien…
Un moment d’écoute tout particulier qui va dessiner les grandes lignes du travail à entreprendre. Je vous demande ce qui vous amène et ce que vous attendez des séances de coaching (aussi pour décider d’accepter ou non mon accompagnement). Un point bascule qui prépare à la transformation d’une demande en objectif qui devra être mesurable, acceptable et réaliste.

La présentation…
Puis vient le moment de me présenter et d’évoquer mon parcours, mes expériences, ma formation et mes domaines de compétences, voire mes spécificités.

Le cadre de coaching…  Nous définissons le cadre et les objectifs du coaching. Un contrat formalise la démarche et expose les règles de fonctionnement. La durée, le nombre (la moyenne se situe entre 5 et 12 séances) et la périodicité des séances sont alors mentionnés ainsi que leurs tarifs.

Les séances ont lieu à mon cabinet, chez vous  ou bien en tout autre lieu défini et choisi après accord des deux parties. Des séances au téléphone (avec ou sans Skype) sont possibles et souvent en complément de séances « face à  face ».

L’information… Je vous informe des outils et des techniques qui peuvent être utilisés pour la conduite des séances. Parfois personnels : questionnement, jeux de rôle, contes philosophiques, métaphores, tableaux, échelles d’évaluations, relaxation etc…  Parfois empruntés à la PNL, à l’analyse transactionnelle, à la visualisation, à l’analyse systémique, à la CNV, etc… Et plus globalement je présente ma façon de conduire l’accompagnement.

Une évaluation qualitative de l’entretien peut vous être proposée en fin de séance.

Lorsque les deux parties se sont entendues, le rendez-vous à suivre peut être fixé.

logo final.png-1(1) Ecol’COACH – École de coaching appliquée – 25 rue Philippe Lassalle – 69004 Lyon – http://www.clk-massage-formation.com/
(2) Invitation à consulter le Chapitre 4 de l’ouvrage « Comprendre et pratiquer le coaching personnel » (Odile Bernhardt, Francis Colnot, Florence Vitry) – Éd : InterEditions – p. 173

 « Accompagner c’est soutenir le processus d’autonomie engagé par le sujet lui-même » Roger Daulin fondateur d’Écol’coach

 

Laisser un commentaire